Didier FONTAN

Didier FONTAN

Titres

Parcours

Diplômé de l'IDHEC (actuellement la FEMIS), Didier Fontan partage ses activités entre cinéma, télévision, photographie et formation. Il a été professeur à l’école d’Art Dramatique Jean Périmony entre 1993 et 1999 pour former les élèves de troisième année au jeu d’acteur face à la caméra et il a conduit en 2013 et 2014 un programme complet de formation aux métiers de l’audiovisuel pour la République du Congo à l’occasion de l’installation d’un studio de production au Palais des Congrès de Brazzaville. Il a également dirigé plusieurs « master class » sur les technologies numériques appliquées au cinéma pour L’IUFM, dans des universités spécialisées en France (Lyon, Clermont-Ferrand, St Brieuc, etc.) à l’étranger (Russie et Japon). En 2014 il a dirigé une master class au dernier Salon de la Photo à la Porte de Versailles sur le stand Canon, intitulée « vidéo numérique, promesses et réalités » basée sur l’histoire de l’image animée et de ses plus récentes applications numériques.

A la tête de sa société de production « Les Films des Trois Univers » créée en 1993, il a produit des courts métrages, des documentaires et des clips vidéo. Les activités de sa société s’étendent à la réalisation d’effets spéciaux pour les longs métrages (2D et 3D), à la création de sites internet et la production de films institutionnels. Il a déjà écrit et réalisé quatre courts-métrages, primés dans les festivals français et internationaux. Il a réalisé également un téléfilm pour M6, des spots publicitaires en France et à l’étranger ainsi que des captations multi caméras de spectacles pour la télévision.

En tant que photographe il a réalisé des expositions pour la Mairie de Paris (Nuits Blanches 2003), et il a travaillé – entre autres - pour la Comédie Française, Capgemini, Mitsubishi, Groupe Vinci). Il a réalisé plusieurs expositions en France et à l’étranger depuis 1988 en cibachrome dont la dernière « odd-city »en 2012, sur support numérique, était consacrée à une vision étrange et intemporelle des lieux de passages urbains (Métro, Périphérique, Canal St Martin, Petite ceinture). Il a édité son premier livre de photographie d’architecture en 2014, intitulé « Les douze travaux d’Hercule » pour célébrer ses douze années de collaboration avec la société immobilière anglo-saxonne Capital&Continental. Depuis l’année dernière, il collabore régulièrement au magazine « Profession photographe » en rédigeant des articles sur la technique photographique et les « voyages d’un photographe ». Depuis deux ans il est formateur pour la société Canon sur les imprimantes professionnelles de la marque (séries Pro et Prograf). Dans le prolongement de ses activités photographiques aux Films des Trois Univers, il réalise à la demande des tirages d’exposition à base d’encres pigmentaires sur tout type de papier ainsi que l’encadrement et le contre collage sur tout type de support.

Depuis 2017, il réalise les tirages de Yann Arthus Bertrand.

Diplômes professionnels

Site internet

www.didierfontan.fr

Stages animés par Didier FONTAN

L'actualité

L'AFMI est validé et référençable sur le Datadock

C'est la garantie que notre organisme respecte bien les 21 indicateurs et 6 critères du Décret Qualité du 30 juin 2015. Nos actions de formation sont donc "référençables" par l'ensemble des financeurs de la formation professionnelle.

JINGOO

L'AFMI et JINGOO, soucieux de répondre aux besoins en formation des photographes professionnels, ont conclu un partenariat qui permet aux membres de JINGOO, de bénéficier d'une remise de 60 € sur tous les stages proposés par l'AFMI.

Profession Photographe

Défendre les photographes professionnels, c'est déjà dans un premier temps les informer. En effet, il n'existait plus depuis plusieurs années déjà de magazine consacré aux professionnels de la photographie. Pourtant les photographes professionnels voient leur métier évoluer très vite : évolutions technologiques très rapides, contexte juridique complexe et en pleine mutation, contexte économique difficile mais qui laisse apparaître des opportunités nombreuses.

La photographie de l'année

La photographie professionnelle a largement évolué ces vingt dernières années. La révolution numérique est passée par là et les mentalités ont évolué. D'abord, d'un point de vue technique. Bien entendu, le plus marquant est la prise de vue devenue majoritairement numérique chez les professionnels. À la fin des années 80, il y avait déjà eu une première étape avec l'arrivée des autofocus. Les contraintes techniques imposées pour une juste prise de vue, comme la mise au point, l'exposition, n'ont cessé d'être gommées par des appareils toujours plus sophistiqués, améliorant sans cesse la qualité des images.

Voir toute l'actualité